[== HIBN.TV - HARMONY INTERNET BROADCASTING NETWORK ==] == HIBN.TV - HARMONY INTERNET BROADCASTING NETWORK ==
     Home      News      Entertainment      Services
  .

 
Quick Find :

logo RUBRIQUE 440

24 Hours of Zolder
Powered by HIBN.TV

 
  Familie Raus loopt verder uit
  Pascal Struyf conforte sa place de leader
  Van Elderen malgre une forte opposition
  Pech houdt familie Thiers van goede prestatie
  L’Aston Martin s’arrete par mesure de precaution ; podium pour Rossi en WSR Megane a Donington
  GPR remporte les 24 Hours of Zolder au terme d’un incroyable thriller, Goossens co-recordman des victoires
  Mollekens signe in extremis la pole position en vue de la 29eme edition des 24 Hours of Zolder
  Van Elderen reussira-t-il la passe de quatre?
  CEO Racing veut le titre!
  Pascal Struyf et sa Lotus en favoris
  Une Aston Martin pour la premiere fois aux 24 Heures de Zolder
  De plus en plus de grands noms aux 24 Hours of Zolder
  Timing
  Aftellen naar de “24 Hours of Zolder” met een eerste troepenschouw
  Compte a rebours pour les “24 Hours of Zolder” avec une premiere info des teams
  Official Website

    

  

La famille Raus prend le large

 
 

C’en est devenu une habitude : l’Ultima de Pampel/Joosen a brillamment réussi les
qualifications pour se hisser en pole position. La quatrième en autant de manches Belcar
Endurance Cup. Mais malgré sa prometteuse deuxième place au Belcar Thursday Race, le
beau bolide exotique n’atteindra jamais la ligne d’arrivée. En cause: une panne
technique. Aux côtés de l’Ultima, nous retrouvons la Porsche 996 Supercup de la paire
CEO Van Rossem/De Laet, à seulement 1/10 de seconde de l’Ultima, et manifestement
très en forme sur un circuit détrempé. Deux autres Porsche occupaient la deuxième ligne
de départ, celles d’Audenhove/Clocheret et de Van Roij/Poncelet, devant Vollebergh/Van
Hoepen et Kevers/Dehaye. Les pères et fils Van Herck avaient ressorti leur Mazda RX7
pour la hisser au quatrième rang, avec celle de Van Elslander/Goegebuer. Tavernier/Raus
et la BMW V8 de Beliën/Jakobs clôturaient le top 10 de départ. Vu l’absence de Luc
Gevers (en vacances), le numéro 1 des Raus/Raus revint à la Porsche 997 de
Speedlover, partagée par Gunther Raus et Tavernier. Raymond Raus roulait avec sa 996
Supercup habituelle, flanquée du numéro 2. Tout à fait selon les prescriptions du
règlement. Il est clair que c’est la volonté des parties impliquées pour le championnat.
Dans la manche précédente, CEO Racing avait loué une Porsche 997 GT3 Supercup ;
c’était cette fois au tour de Gunther Raus de jouer la carte 997.

La BMW V8 était la plus rapide des voitures de tourisme en Classe 2, devant De
Backer/Vanhamme, leaders au classement. Ceux-ci n’étaient que 7 millièmes de seconde
plus rapides que les frères Werckx. La BMW MSE de Van Samang/Vanmanshoven avait
pourtant réalisé le deuxième meilleur chrono en Classe 2, mais a dû s’élancer des
pitlanes à cause d’une erreur administrative.

Forts d’un treizième chrono au général, Frans & Van Sprundel ont conquis la pole position
en Classe 3 avec leur Audi TT. Une Classe en dessous, la BMW 120 Diesel de De
Doncker/De Neef s’est sans surprise montrée la plus rapide, devant l’étonnante Clio des
père et fils Aerts et la MINI de Vandenhoute/Bonneel.

L’Ultima entraîna le peloton de 38 voitures, devant une meute de Porsche emmenée par
CEO Racing. De la 11e place, Gunther Raus réussit un départ canon pour se nicher aux
avant-postes dès le début de la course. Les choses furent vite mal engagées pour
Schmook/Servranckx : en partant à l’erreur dans le virage du Villeneuve, ils heurtèrent
une Porsche et une Seat dans leur course folle.

En descendant la colline du Sacrement, Danny De Laet eut sans doute la peur de sa vie
en glissant sur une flaque d’huile laissée par un autre concurrent et en arrêtant sa course
dans le bac à gravier du Villeneuve. Beaucoup de temps perdu pour un des prétendants
au titre, obligeant CEO Racing à se lancer dans une course-poursuite. La même flaque
d’huile provoqua une collision - et l’abandon - de la Porsche ProSpeed de Van
Roij/Poncelet.

Après 15 minutes de course, Raus prit la tête au détriment de l’Ultima et de la Mazda
RX7. Celle-ci allait bientôt disparaître des tablettes en raison d’un dépassement sonore.
Dans le sillage du trio de tête, on a vu les Porsche de Van Audenhove, Vollebergh et
Dehaye, ainsi que la BMW V8 de Beliën, toujours en tête de la Classe 2. Elle dut
malheureusement abandonner pour ennui de propulseur, rendant à De Backer les
commandes en Classe 2. Une classe en dessous, personne ne parvenait à retenir l’Audi
TT. En Classe 4 enfin, Voet a mené le bal devant De Doncker et Vandenhoute.


 
== HIBN.TV - HARMONY INTERNET BROADCASTING NETWORK

 |  About us  |  Links  |  Copyright Notice  |  Site map  |

Copyright 2006 HIBN.TV
Design & Hosting by
Harmony-Belgium - Powered by